Noel à La Réunion

Qui fête Noël à La Réunion ?


Pour les chrétiens, la fête de Noël célèbre la naissance de Jésus.
La "messe de minuit", celle du 24 décembre au soir, rassemble traditionnellement énormément  de fidèles à la Réunion, beaucoup plus qu'en Métropole, où Noël est presque devenue une fête païenne ! Les Réunionnais sont toujours trés attachée au côté religieux de Noël, ils sont beaucoup plus croyants que les Métropolitains et fréquentent beaucoup plus les églises.


"Noël est devenue une fête civile, sociétale, un moment de partage", constate le président du Conseil régional du culte mulsulman de La Réunion. Mais il n'y a aucune signification religieuse pour les musulmans.
Cela n'empêche pas certaines familles de confession musulmane de fêter Noël. "Cela dépend des habitudes et du poids des traditions familiales. Certaines familles préparent un arbre de Noël et offrent des jouets ", signale-t-il. S'il n'y a pas, dans la religion musulmane de fête comparable à Noël, celle qui s'en rapproche un peu, est l'Aïd el Fitr, qui clôt le mois du jeûne du ramadan, où "les enfants reçoivent un petit pécule, des présents, des cadeaux".

Dans la communauté Chinoise, on fête Noël "comme tout le monde", mais pas pour des raisons religieuses. "Noël, c'est l'occasion de faire un bon gueuleton en famille et d'offrir des cadeaux aux enfants", explique le président de l'Association Culturelle Chinoise de la Réunion. La fête la plus importante de l'année est toutefois le Nouvel An Chinois.

"Dans la majorité des foyers hindous à la Réunion, les gens ne célèbrent pas de manière festive Noël", souligne le président de la Fédération Tamoule de la Réunion.

La fin de l'année est une période de carême pour les Tamouls, où l'on remercie les divinités. "Symboliquement, les familles offrent des cadeaux aux enfants car Noël est devenu un fait de société, mais il n'y a aucune connotation religieuse". Dans la plupart des foyers Hindous, il n'y a donc pas de repas fastueux organisé. Les repas familiaux tamouls auront lieu début janvier, notamment lors de la fête du Pongal.

Les familles Juives, quant à elles, ne célèbrent pas Noël, mais elles ont également une fête à célébrer en décembre, c’est Hanouka, la fête des Lumières. Pendant Hanouka, on s’échange des cadeaux généralement le premier jour pour fêter aussi l'importante victoire militaire des Maccabees. Cette victoire symbolise la résistance spirituelle du judaïsme à l'assimilation grecque.

 

 

L'ambiance de Noël.

 

La fête de Noël a un cachet trés différent :

Les flamboyants se couvrent de centaines de petites fleurs rouges, les fruits tropicaux colorent les marchés, c’est la saison (Novembre à Janvier) des mangues et des letchis.

 

C'est l’été australe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flamboyant

 

 

Letchis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                          

Un sapin de Noël  Réunionnais:

Soit une branche de Filaos, soit un Cryptomeria.

On trouve de belles branches coupées par des agriculteurs, vendues sur le bord des routes.

 

 


   Filaos      Cryptomerias

 

 

Selon la coutume, on expose une crèche à la maison et l’on rend visite à celle qui se trouve à l’église.

 

Le repas de fête :

Letchis, mangues, bûche de Noël ...

Certaines familles Créoles optent pour les traditions du Noël Réunionnais avec au menu : riz, cari et rougail suivis de letchis (on peut également déguster le letchi et la mangue en punch, gâteau, sirop, sorbet, yaourt…)
 

 

 



Réagir


CAPTCHA