Blessé, comment se faire rapatrié à la Réunion ?

       
 

Que faire lorsqu’on se blesse gravement lors d’un voyage en Métropole par exemple? Comment être rapatrié ?

 

Philippe Bellard, médecin régulateur de Océan Indien assistance, parle des précautions à prendre avant de partir en voyage à l’étranger.

 

Comment organiser un rapatriement ?
"Dans tout ce qui est rapatriement médical, quel que soit l’assisteur qui intervient, il n’y a jamais de contrainte financière."

La décision de la mise en place des moyens dont le patient a besoin pour son rapatriement passe par 3 paramètres.

 

Premièrement,

savoir quelle est la pathologie du patient.

Puis,

connaître quels sont les moyens sur place pour le traiter et le cas échéant savoir s’il est bien traité.

Finalement,

s’assurer qu’on ne lui fait pas courir de risque à le rapatrier.

 

Quelles sont les précautions à avoir ?
La procédure est assez difficile puisque les frais médicaux à l’étranger sont relativement élevés, surtout en présence de pathologies graves. Ces frais sont élevés autant pour les soins sur place que pour l’organisation du rapatriement de la personne blessée dans son pays d’origine.

C’est la raison pour laquelle il est important de s’assurer que l’on bénéficie bien d’une assurance assistance avant de partir en voyage : dans le cas où la personne blessée n’est pas assurée, la seule solution serait qu’elle paie par elle-même les frais pour bénéficier d’une prise en charge.

Dans certains cas, il est préférable qu’un Réunionnais soit rapatrié sur l’île pour être pris en charge. "La Réunion à un plateau technique qui est extrêmement performant avec toutes les compétences nécessaires. Le rapatriement peut se faire extrêmement facilement si la personne est assurée ou qu’il y a une prise en charge financière."

 

Les réflexes à avoir pour éviter ce genre de problème.

Tout d’abord le réflexe à avoir avant même de partir est d’être certain que l’on puisse être pris en charge. "Il n’y a pas que la maladie mais aussi les accidents et malheureusement les agressions qui sont souvent oubliées mais qui sont de plus en plus fréquentes qui permettent le rapatriement."

 

Pour bénéficier d’une assistance rapatriement il y a 2 solutions :

  • soit en adhésion volontaire que l’on souscrit au moment où l’on fait le voyage.
  • Soit par le biais d’une assurance : automobile, santé ou par le biais de carte de crédit.

Il faut savoir qu’il n’est pas nécessaire de payer son billet avec sa carte de crédit pour bénéficier d’une assistance rapatriement. Il suffit juste d’avoir sa carte pour bénéficier de la prise en charge du rapatriement sans limitation de frais.

Dans le cas où l’assurance n’a pas été prise "Il faut chercher si, par le biais d’une assurance à laquelle les gens n’ont pas pensé, certaines assistances sont incluses."



Réagir


CAPTCHA