Randonner à La Réunion

"La randonnée Réunionnaise du week-end" avec le Limousin, Réunionnais d'adoption, Jean-Paul Goursaud.

 
 
 
 
 

Passionné de randonnée, Jean-Paul Goursaud a créé le site randopitons.re afin d’apporter un maximum d’informations aux marcheurs qui veulent découvrir l’île intense. Tous les 15 jours, ce papi randonneur vous dévoilera un parcours et partegera ainsi le fruit de sa passion avec les internautes !

 

Exemples de randonnées présentées par Jean-Paul Goursaud :

 

"La boucle du parcours pédestre de la Ravine Blanche" à la Plaine-des-Cafres

 

- Région : Sud
- Difficulté : facile
- Longueur : 5 km
- Durée : 1h15 à 1h30
- Montées cumulées : 200 mètres

 

L’association Tamar’Haut a efficacement mis en valeur la petite surface boisée de tamarins des Hauts près de la Ravine Blanche à deux pas du village de la Ravine des Cafres.

 Ce bois, jusqu’alors envahi de vigne marronne, a été défriché mètre par mètre et remarquablement mis en valeur par des sentiers de différentes difficultés, des aires de pique-nique ou de repos, des aménagements paysagers agrémentés de fascines de goyaviers. Se côtoient un sentier botanique, un parcours pédestre, un autre de santé et un itinéraire "marmailles".

Tout est réuni ici pour passer un moment agréable à profiter de quelques panoramas sur le Piton de la Ravine Blanche, le Grand Bénare et le Piton des Neiges. Une occasion de pique-niquer en famille avant ou après avoir effectué un des circuits proposés par l’association. Cette boucle, située à une moyenne de 1400 m d’altitude, donne l’assurance de trouver un peu de fraîcheur en ces chaudes périodes estivales.

 

Pour s’y rendre : Des trois manières de rejoindre le point de départ, voici la plus facile : En venant de Saint-Pierre ou Saint-Benoît, rouler sur la RN3 jusqu’à la Plaine des Cafres. Au village, dans un virage de la route, bifurquer sur le Chemin des Roses qui se poursuit par le Chemin du Père Favron. Passer la ravine Blanche et laisser à gauche le Piton de la Ravine Blanche. Rouler jusqu’au parking aménagé en début de parcours.

 

La randonnée : Rien de plus simple : en sortant du véhicule, se diriger vers le panneau explicatif comportant les circuits de couleur, quelques explications et la couleur des balises à suivre. Repérer les poteaux colorés et suivre toujours la couleur rouge pour cette boucle de 5 km. Le sentier passe au plus près de magnifiques spécimens de tamarins des Hauts, franchit la route pour redescendre dans le bois de la Ravine Blanche à la recherche d’autres essences de nos régions.

 

Le conseil : A la fin de la balade, pour le retour à la maison, emprunter la route coupée plusieurs fois par la randonnée et longer le Chemin Tamarhaut pour une descente bucolique dans les prairies avant de rejoindre le Douzième ou le Quatorzième.


En savoir plus sur cette randonnée et bien d'autres, rendez-vous sur le site :  www.randopitons.re

 


Le tour de Palmiste Rouge par le Piton Morel et les cascades de la Ravine des Calumets


Région : Cilaos
Difficulté : moyenne
Longueur : 5,2 km
Durée : 2h
Montées cumulées : 420 mètres

 

L’association ESAP œuvre à Palmiste Rouge pour remettre en état et réhabiliter les nombreux sentiers qui parcourent cette magnifique région. Il ne se passe pas un trimestre sans qu’un nouveau sentier revoie le jour pour le plus grand plaisir des randonneurs.

La meilleure manière de les encourager à poursuivre cette action est de s’y rendre et de visiter ce village à peine éloigné de la route de Cilaos. Cette courte boucle allie sport et détente.

La montée au Piton Morel, bien que courte est assez sérieuse sur un sentier étroit mais de bonne qualité. Les vues sur le village et les remparts de Cilaos sont magnifiques. La balade le long de la ravine est un pur bonheur avec le bruit de l’eau, la fraîcheur des cascades, les passerelles en bois et la possibilité d’approcher tous les bassins par de petits sentiers discrets et très courts.

 

Pour s’y rendre : Rouler jusqu’à Saint-Louis puis vers la Rivière et prendre la RN5 en direction de Cilaos. Passer le Petit Serré, le Pavillon, Peter Both et le Tunnel de Peter Both. Tourner immédiatement à droite après le tunnel en direction de Palmiste Rouge. Se garer près de l’école ou de l’église. Marcher en direction de Cilaos jusqu’au Bras Morel. Le sentier débute en rive droite, à 2 mètres de la petite ravine.

 

La randonnée : Le sentier monte parfois assez fortement par des marches sableuses et passe à proximité d’un belvédère pour de superbes panoramas sur le cirque et le massif du Dimitile. L’ascension se poursuit puis on traverse, sur une cinquantaine de mètres, une zone d’ ancien éboulis où le sol glissant, le sentier étroit et l’absence de végétation peut donner à certains des sensations de vertige.

Au prochain croisement, le sentier redescend rapidement vers le Chemin des Gaulettes. Suivre ce chemin, traverser la route principale et poursuivre en face pour rejoindre le terrain de sport du village. Près du terrain, en direction de l’Îlet à Calebasse, un sentier part sur la droite à une quinzaine de mètres et permet de rejoindre rapidement la Ravine des Calumets par quelques lacets sableux.

En fonction du temps disponible, de l’horaire, de la météo, suivre le sentier en rive droite et bénéficier ainsi de superbes bassins, toboggans et petites cascades. Repérer au passage, près d’une aire de pique-nique, le sentier qui permettra de revenir à Palmiste Rouge dans le cas ou l’on poursuit la quête de belles photos. La remontée est à la portée de tous et le véhicule facile à retrouver près de l’école.

 

Le conseil : À la fin de l’ascension du Piton Morel et avant de redescendre vers Palmiste Rouge les sportifs tenteront la courte mais rude montée au sommet du Piton Morel pour bénéficier des plus beaux panoramas sur le Cirque de Cilaos (30 minutes aller-retour).
En rive droite de la Ravine des Calumets et en descendant vers l’aval, on peut trouver une douzaine de cascades et bassins. Dans ce cas, ne pas oublier de remonter pour retrouver le sentier qui permet de revenir à Palmiste Rouge.
Carte et images supplémentaires sur RandoPitons.re

 


Le tour du Piton Maillot depuis la Mare à Vieille Place
- Région : Salazie
- Difficulté : moyenne
- Longueur : 7 km
- Durée : 3h15
- Montées cumulées : 580 mètres

 

Quatorze circuits sont entretenus, balisés et mis en ligne par la station de Trail de Salazie (www.stationdetrail.com). Si certains, comme le Piton d’Anchaing ou la forêt de Terre Plate, sont connus de tous, la boucle présentée ici est une manière différente de visiter une partie du cirque et de profiter de splendides panoramas depuis le sommet du Piton Maillot.

 

Pour s’y rendre :

Rouler jusqu’au village de Salazie puis prendre la direction de Grand Îlet. Se garer près de la pharmacie de la Mare à Vieille Place et marcher en direction du lotissement en construction, aperçu sur la gauche. Traverser ce lotissement en visant la grosse touffe de bambous bien visible plus haut. A partir des bambous impossible de manquer le sentier officiel qui monte immédiatement en direction du Piton Maillot. Suivre les balises, visibles et nombreuses, marquées d’un n°3.

 

La randonnée :

Le sentier, large et un peu empierré, monte d’abord doucement en direction du Piton Maillot. Près d’une table de pique nique isolée et au croisement de sentiers, prendre à gauche pour entreprendre un court mais raide aller-retour vers le sommet.

Vous bénéficiez ainsi d’un panorama à 360° sur le cirque depuis un belvédère, sans sensation de vertige. Repérer l’emplacement des villages et sommets puis redescendre à la table pour entamer la longue descente vers la Rivière du Mât dans les goyaviers, branles verts et bois de couleurs. La muraille du Piton d’Anchaing sur la droite est imposante. On arrive dans une ravine creuse et verdoyante très sauvage avant de rencontrer d’anciennes cultures et vergers puis une case rustique avec sa canalisation d’eau en bambou.

Se rapprocher du lit de la Rivière du Mât puis remonter au premier croisement vers Bras Sec et les pistes ombragées qui ramènent à la Mare à Vieille Place. A la route, prendre vers la gauche, rejoindre la Mare à Vieille Place en coupant le grand lacet par un escalier qui permet de gagner du temps. Repérer le sentier balisé sur la gauche pour éviter de marcher trop longtemps sur la route qui mène au parking de la pharmacie.

 

Le conseil :
1 - Emporter un pique-nique ou une collation car on rencontre en fin de descente, près de la Rivière du Mât, de très beaux emplacements de repos proches de points d’eau naturels.
2 - Avant de remonter vers Bras Sec et le radier, marcher au bord de la rivière en la longeant en rive gauche.
3 – Les plus sportifs effectueront cette boucle dans l’autre sens, plus difficile dans la montée vers le Piton Maillot.
Carte et images supplémentaires en cliquant ici.

 


   
 
 
 

La boucle du Moulin Kader à la Montagne par le sentier des cordistes à Saint-Denis.

 

Région : Nord
Difficulté : Moyen
Longueur : 5,7 km
Durée : 2 h
Montées cumulées : 250 mètres

 

 

A deux pas du chef-lieu, une boucle originale permet, à partir de la Montagne, de longer une partie des remparts qui dominent la Route du Littoral pour de larges panoramas sur l’océan et des points de vue sur la cascade des Hirondelles de la Grande Ravine.

 

Pour s’y rendre : Rouler en direction de la Montagne par les lacets des Rampes. Poursuivre jusqu’au rond-point de la mairie annexe puis tourner à droite dans le Chemin Bally puis le Chemin des Manguiers jusqu’au stop près du restaurant le P’tit Colibri. On peut se garer le long de la route où les accotements sont larges.

 

La randonnée : Le sentier débute en face du restaurant, longe une clôture privée, passe une chicane sous les poivriers et pénètre sous les filaos et quelques pins. On arrive très vite à une zone de rochers si fréquentée par les deux roues qu’on peut se demander comment poursuivre. Prendre le sentier bien à droite et franchir un tronc en travers qui confirme le bon itinéraire.

Laisser le prochain sentier à droite plus fréquenté et poursuivre dans les herbes. Plus loin, bifurquer à droite même si le sentier est meilleur tout droit, marcher dans les fougères et sous les filaos en longeant la Ravine Bananiers puis rejoindre le bord du rempart.

Le sentier est très bien marqué et permet de longer le rempart qui domine la route. Quelques écarts ou détours sont nécessaires pour franchir des ravines. On parvient assez facilement au petit village de Moulin Kader où deux itinéraires permettent de regagner le restaurant en marchant obligatoirement sur la route.

 

Les conseils :
1 – A la pancarte Moulin Kader avec flèche rouge sous les gros tamarins en arrivant au village, prendre à droite pour rejoindre un belvédère et voir au loin la cascade des Hirondelles.

2 – A la saison, regarder de plus près la belle fleur de la liane papillon, une redoutable plante en passe de recouvrir le nord de la Réunion.

3 – Au départ, il est très important de ne pas manquer le premier sentier à droite des rochers et de prendre le premier embranchement à gauche.

Carte et images supplémentaires en cliquant ici.


 

Le tour du Gol les Hauts par le bassin de la Ravine Richard et les anciennes ruelles


Région : Ouest
Difficulté : Facile
Longueur : 10,1 km
Durée : 2,5 h
Montées cumulées : 310 mètres

 

Comme beaucoup de villages éloignés de la route principale, Gol les Hauts est surtout fréquenté et connu par ses habitants.

Cette randonnée semi urbaine permet de parcourir quelques rues et ruelles habitées si étroites que la factrice doit être une pro de la conduite quand elle délivre le courrier !

 

Pour s’y rendre : Se rendre à Saint-Louis puis prendre la direction des Makes à partir de l’usine sucrière du Gol. Passer le grand rond-point puis rouler vers Saint-Louis. Au premier croisement, bifurquer à gauche puis immédiatement à droite. Franchir la Ravine du Gol et rouler jusqu’au prochain rond-point, passer devant le Collège André Roussin et le Parc du Gol. Bifurquer à droite sur la RD3 puis rouler 650 mètres avant de prendre à gauche la Rue Evaryste de Parny jusqu’à l’école. Se garer sur le parking près d’un réservoir d’eau. Débuter la randonnée en longeant le grillage entre le réservoir et la réserve d’eau.

 

La randonnée : Prendre l’escalier avant l’arbre ou à la fin du sentier. Viser le coin du terrain de sport sous les eucalyptus (coin nord-ouest). Descendre sur le sentier envahi de végétation et rejoindre un bassin et sa petit cascade. Faire demi-tour et emprunter à gauche le Chemin Benjoin.

Au croisement suivant continuer à gauche sur le Chemin Richard et passer le ruisseau. Plusieurs routes partent au bout de la rue. Poursuivre sur la plus éloignée et marcher jusqu’aux boîtes aux lettres 65 et 67. Débuter sur cette première ruelle qui se transforme très vite en sentier et traverse la Ravine des Merles sur une passerelle.

Bifurquer à gauche vers les cannes, les longer puis les traverser avant de rejoindre le Chemin des Canots qu’on redescend à gauche jusqu’à la Route Hubert Delisle. Suivre cette route, passer la Ravine Goyaves après un grand château d’eau sur la gauche.

Sitôt le pont franchi, emprunter la deuxième ruelle de la boucle qui part aussitôt à droite après le pont. 400 mètres plus loin, tourner à gauche sur la rue bordée de canne et rejoindre à nouveau la D3.

Entamer une assez longue marche sur le goudron en passant la Ravine Casimir, puis la Ravine d’Evelyne. Marcher jusqu’à l’épicerie Vival et tourner à droite en direction du Ruisseau. Dans le virage, bifurquer à droite sur l’Allée Claude Debussy. Cette ruelle se rétrécit très vite dans les herbes et le long des bambous en longeant des murs d’enceinte. Franchir prudemment le haut de la muraille qui sert d’enceinte à une case orange et rouge, terminer à la Rue Idelphonse Carro qu’on prend vers la gauche puis le prochain Chemin des Abeilles à droite.

A la fin de ce chemin, emprunter la Rue Calmette et Guérin et ne pas manquer l’Allée des Capucines partant sur la gauche près d’un oratoire aux statuettes étêtées. L’allée se transforme encore en sentier dont certaines portions sont abîmées.

Terminer par un sentier ombragé et une portion de ruelle. A la route, traverser et prendre l’escalier en face. Le sentier descend vers la Ravine des Cancrelats et la franchit avant de passer à la fin du Chemin des Lianes Aurore et de rejoindre l’avenue plus loin devant la mairie annexe.

Marcher jusqu’à la Pharmacie la Rivière et repérer en face le magasin "Méga Bazar". Emprunter l’allée qui débute à gauche du bazar et monte parfois fortement jusqu’à la Rue Léon Dierx. Prendre la première rue à gauche du rond point qui grimpe sur du béton. Dans la montée, après 250 m, ne pas manquer la ruelle qui part sur la gauche et effectue quelques angles droits avant d’arriver à la rue principale.

Prendre à droite et remonter la rue en frôlant une belle case. Au croisement, bifurquer à gauche vers le Collège du Ruisseau. Passer le collège, continuer vers la droite sur le premier chemin à droite. Poursuivre et passer la Ravine d’Evelyne puis remonter vers la gauche après le ruisseau.

On se retrouve sur la Rue Evaryste de Parny qui longe des habitations et jardins sur une grande partie du trajet en effectuant de larges virages dans tous les sens. Terminer par une légère descente qui amène à la réserve d’eau et à l’école Alcide Barret, fin de la boucle.

 

Les conseils :
1 – Préférer un dimanche pour bénéficier du calme des rues principales.
2 – D’autres ruelles peuvent encore se dénicher çà et là, parfois en aller-retour à cause d’un cul de sac.
3 – Pour suivre cet itinéraire au plus près, il est conseillé de l’imprimer ainsi que le plan du village
Carte et images supplémentaires sur le siteRandopitons.re


 



Réagir


CAPTCHA