Terres Australes et Antarctiques Française (TAAF)

Les Terres Australes et Antarctiques Françaises (Taaf), collectivité d’Outre-mer créée en 1955, sont formées par l’archipel de Crozet, l’archipel de Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie au sein du continent Antarctique, ainsi que les îles Éparses depuis 2007 (Europa, Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India et Tromelin).

 

Les Taaf sont placées sous l’autorité d’un préfet qui est à la fois représentant de l’État et responsable de la collectivité. Il est représenté dans chacun des districts par un chef de district.

La collectivité dispose d’un budget d’environ 26 millions d’euros provenant de ressources propres (droits de pêche, philatélie, impôts, tourisme, taxes de mouillage…), d’une subvention d’équilibre du ministère des Outre-mer et d’un appui financier du ministère de l’Écologie au titre de la réserve naturelle nationale.

 

Les 3 districts Austraux sont desservis par le Marion Dufresne au départ de l’île de la Réunion.

L’Astrolabe permet de rejoindre la terre Adélie depuis Hobart, en Australie.

Les îles Éparses sont, quant à elles, ravitaillées par avion militaire ou par bateau à partir de l’île de la Réunion (Fazsoi). Cet isolement implique la mise en place, par l’administration des Taaf, d’une chaîne logistique complexe, indissociable de l’affirmation de la présence Française.

 

Les districts subantarctiques et la terre Adélie accueillent selon les bases entre 20 et 100 personnes (scientifiques et personnels techniques) qui y séjournent de quelques mois à un an.

Dans les îles Éparses, les détachements militaires et les météorologues sont relevés tous les 30 à 45 jours. Des scientifiques y sont présents de manière régulière.

Les Taaf n’ont pas d’"habitants" permanents donc ni électeurs, ni élus, ni assemblée territoriale. En revanche, l’administrateur supérieur rend compte devant un conseil consultatif composé de parlementaires, de hauts fonctionnaires et de personnalités qualifiées dont l’avis est obligatoirement requis en matière fiscale, budgétaire et environnementale.
Le territoire des Taaf ne fait pas partie de l’Union Européenne mais y est associé en tant que PTOM (Pays et territoires d’Outre-mer).

 

 

 

 

Source : http://www.outre-mer.gouv.fr/?les-taaf.html

 

Pour en savoir plus :

http://www.taaf.fr/



Réagir


CAPTCHA